Aujourd'hui, nous sommes le Mer 20 Sep - 1:55.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La curiosité est un vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dehlia James

avatar

Fondatrice ϟ Les épines de la rose.

à propos

♧ MESSAGES : 805
♧ ARGENT : 295
♧ AVATAR : Gemma Arterton
♧ CRÉDITS : Moi-même
♧ ÂGE : 24 ans, environ.
♧ HUMEUR : Indifférente.
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Tu n'aimerais pas le savoir.. Ou peut-être que si ?

♧ INVENTAIRE : Un Remington.

MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut.   Lun 13 Aoû - 9:07

Je m'étais levée tôt ce jour là. J'ai toujours aimé profiter de la douceur du matin mais lorsqu'on est prostituée et que l'on travaille essentiellement la nuit tombée, il est rare de pouvoir voir le soleil se lever. J'avais donc profité de ma journée de repos pour sortir du lit dès l'aube et faire quelques achats dans le seul magasin digne de ce nom en ville : L'épicerie. A Saint Elmo, il n'y avait pas un large choix de boutiques et cette observation me ramena plusieurs années en arrière alors que je vivais encore dans les rues de la Nouvelle-Orléans. On pouvait dire que la ville de Louisiane n'avait vraiment rien à voir avec les villes de l'Ouest. Mais pour être honnête, que je sois en Louisiane ou dans le Colorado, cela ne changeait pas grand chose à ma situation : Dans les deux cas, je n'avais pas assez de revenu pour me payer une vie réellement agréable. Les soirs de doute, il m'arrivait de regretter les rues de Louisiane mais j'effaçais rapidement ces idées de ma tête. Au moins ici, je ne crevais pas la faim et j'avais un appartement qui m'appartenait (du moins, au tant qu'un appartement peut appartenir à son locataire).

Bref. J'étais donc en ville, vêtue d'une simple robe que m'avait ramené Bullock, du temps où j'étais encore sa favorite. Je me dirigeais vers l'écurie avec une idée qui me trottait dans la tête depuis quelque temps, depuis que j'avais rencontré Thomas Bennet à vrai dire. Je n'avais fait que le croiser en ville mais depuis, je ne cessai de repenser à lui. Quelque chose me dérangeait dans son apparence, peut être dans son regard mais j'étais bien incapable de mettre le doigt dessus et j'avais la ferme intention d'y remédier. J'entrai dans l'écurie et l'odeur typique des chevaux me sauta à la figure. Mes vêtements resteraient imprégnés cet odeur.. Merde, tant pis. Je fis quelque pas, caressant l'encolure d'un cheval que je n'avais encore jamais vu par ici. Il devait y avoir eu de nouveaux arrivages depuis ma dernière visite (il faut dire que ma dernière visite date d'un moment, je n'ai pas pour habitude de traîner dans les écuries, je préfère encore la fraîcheur de mon appartement). Après quelques minutes à observer les box, je trouvais enfin Thomas. Il était dos à moi, s'occupant d'une jument.

▬ Bonjour Thomas ! Lançais-je en m'accoudant au box. Je connaissais mal le garçon d'écurie mais il n'était pas dans les mœurs d'appeler un palefrenier "Monsieur Bennett".

J'affichais mon fameux sourire, celui que j'utilisais sur le clients du Green House. Un poil engageant, un poil timide. La juste mesure qu'il m'avait fallu adopté pour donner envie sans passer pour ce que je suis : Une pute. Je savais que ce sourire faisait souvent son effet mais cela ne fonctionnait pas sur tout le monde notamment le Shérif ou son adjoint, toujours concentrés sur leurs valeurs morales.

▬ Comment vous portez-vous, aujourd'hui ? Continuais-je, cherchant à faire la conversation.

Je n'avais rien d'une grande dame à qui l'ont fait la conversation autour d'un bon repas mais je savais y faire quand il le fallait et ce jeune homme m'intriguait tant qu'il m'était impossible de passer à côté d'une petite visite improvisée. J'espérais que ma venue soit une surprise pour le garçon d'écurie, il n'en serait que plus déstabilisé. Je me sentais comme une femme de pouvoir, cherchant à manipuler sa proie. C'était bien la première fois que j'avais un tel rôle et cela me fit sourire de plus belle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.lebonforum.com

à propos

♧ MESSAGES : 169
♧ ARGENT : 462
♧ AVATAR : Oona Chaplin
♧ CRÉDITS : Castamere Rains
♧ ÂGE : 24 ans mais prétend n'en avoir que 18
♧ HUMEUR : Tranquille
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Garçon d'écurie

♧ INVENTAIRE : 1 Remington

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Mar 14 Aoû - 13:21

Le matin était le moment que Lily préférait. Au lieu de continuer à dormir jusqu’au moment où elle était supposée commencer à travailler, elle préférait se lever très tôt, avant que les rumeurs des habitants n’aient envahi la petite ville de Saint Elmo. Durant tout juste quelques heures, l’endroit semblait paisible, loin du lieu sans foi ni loi qu’il était en réalité. C’était une sensation qu’elle appréciait tout particulièrement, de même que son travail à ce moment de la journée. Les bêtes étaient plus calmes et elle n’avait pas encore à se soucier de les préparer pour leurs propriétaires qui venaient les chercher. Comme toujours, après avoir marché un peu dans les rues pratiquement désertes de la ville, tout en fumant une cigarette elle entra dans les écuries afin de commencer à s’occuper des chevaux dont elle avait la charge. Etrangement, c’était leur compagnie qu’elle préférait à celle des êtres humains, d’autant plus des habitants de cette ville dont elle se méfiait particulièrement. Heureusement, aux yeux de la plupart des gens, elle n’était qu’un obscur garçon d’écurie dont on ne se souciait guère, du moment qu’elle faisait correctement son travail sans créer de problème, et c’était avec joie qu’elle se contentait de ce rôle obscur.

Occupée à brosser l’une des juments dans un box, elle n’entendit pas que quelqu’un était entré, du moins, jusqu’au moment où une voix de femme se fit entendre. Surprise, elle se tourna vers la nouvelle arrivante et reconnut immédiatement Dehlia James, l’une des prostituées de la Bullock. Si elle la connaissait, ce n’était pas parce qu’elle fréquentait l’établissement - comment l’aurait-elle pu? - mais parce qu’elle l’avait croisée plusieurs fois en ville. Elle avait notamment remarqué que celle-ci semblait également apprécier les promenades matinales. Elle n’aurait pourtant jamais imaginé la voir entrer ici. Il était extrêmement rare qu’une femme, en dehors d’elle, mette les pieds dans les écuries, par répugnance pour l’odeur et de crainte de salir leurs robes. En règle générale, celles qui souhaitaient monter attendaient simplement à l’extérieur que leur cheval soit prêt et scellé. En vérité, en y réfléchissant bien, elle ne se rappelait pas avoir jamais vu une femme s’aventurer ici. Levant la tête, elle se contenta d’exprimer sa surprise par un simple haussement de sourcils.

« Miss James ! Bonjour. » Ne sachant réellement comment réagir à sa présence, elle se contenta pour le moment de répondre à son salut.

Hésitante, elle se remit malgré tout à l’ouvrage, sans cesser d’observer la jeune visiteuse du coin de l’oeil. Son sourire l’intriguait peut-être autant que sa présence à l’écurie. D’une certaine manière, elle voyait en Dehlia son propre reflet, ou plutôt, le reflet de ce qu’elle aurait pu être. La nécessité l’aurait amenée à exercer la même profession qu’elle, si elle n’avait pas eu à un moment donné l’idée de changer totalement d’identité et de recommencer une nouvelle vie. Néanmoins, son manque de beauté l’aurait peut-être amenée à se prostituer dehors, ce qui devait être encore pire que vivre sous les ordres de Bullock. Elle tenta d’ignorer le regard de la jeune femme et de continuer normalement ce qu’elle était en train de faire. Lorsque Dehlia lui demanda comment elle se portait, elle se décida à poser sa brosse et s’avança vers elle.

« Je peux faire quelque chose pour vous, miss ? »

Elle ne prit pas la peine de répondre à sa question, ni même de la lui retourner. Elle n’était pas connue pour être particulièrement aimable et accueillante, se contentant du strict minimum. Là, c’était une manière de montrer qu’elle n’était pas dupe des raisons de sa présence. Elle se doutait bien qu’une femme ne se serait certainement pas risquée ici simplement pour échanger quelques politesses avec un garçon d’écurie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dehlia James

avatar

Fondatrice ϟ Les épines de la rose.

à propos

♧ MESSAGES : 805
♧ ARGENT : 295
♧ AVATAR : Gemma Arterton
♧ CRÉDITS : Moi-même
♧ ÂGE : 24 ans, environ.
♧ HUMEUR : Indifférente.
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Tu n'aimerais pas le savoir.. Ou peut-être que si ?

♧ INVENTAIRE : Un Remington.

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Lun 20 Aoû - 13:57

J'étais plutôt satisfaire de mon petit coup. Je pouvais lire la surprise sur les traits du garçon d'écurie et cela m'amusa beaucoup. Thomas avait l'air un peu moins amusé cependant et lorsque je lui demandai des nouvelles, il se releva, déposant ses affaires devant moi. J'avais bien conscience que je le dérangeais en plein travail mais franchement, ce n'était sans doute pas le premier a prendre une pause sans la demander. D'ailleurs, à le voir ainsi, Thomas semblait être plus attentif à son travail que la plupart des cowboys ou autres garçons déjà bourrés au petit matin. Il était rare que l'alcool ne touche pas une personne des classes les plus pauvres et j'en savais quelque chose pour fréquenter très (trop !) régulièrement les cowboys de Saint Elmo. Leur salaire de misère ne servait qu'à remplir leur estomac ou vider leur.. Bref, ils ne profitaient pas réellement du peu d'argent qu'ils gagnaient, à mon humble avis. Thomas semblait différent de ces hommes là mais il était encore jeune et l'alcool avait tout le temps de venir jusqu'à ses lèvres.

Thomas interrompit mes pensées. Il semblait pressé d'en venir aux faits alors que je commençais à peine à gratter la surface. A vrai dire, je ne savais même pas exactement ce que je cherchais, j'étais presque certaine qu'il avait quelque chose à cacher sans pour autant parvenir à mettre le doigt dessus.

▬ Et bien, à vrai dire, oui. Dis-je, improvisant plus ou moins une réponse à sa question. Je désire faire l'acquisition d'une monture mais vous savez comment sont les commerçants ! Toujours à chercher le meilleur moyen d'arnaquer les moins connaisseurs, tel que moi... Je pris une courte pause avant de poursuivre. Vous semblez être un honnête homme alors je m'en remets à vous, auriez-vous des conseils à m'apporter ?

J'étais surprise par ma propre inventivité. Cela faisait un bon moment que je ne m'étais pas lancée dans une telle situation ! Je n'avais pas menti depuis l'âge de.. Depuis si longtemps que je m'en souvenais à peine. Mon sourire s'élargit un peu plus au souvenir de l'orphelinat dans lequel j'avais grandi et la façon que nous avions de faire tourner en rond les nourrices. Mon sourire se dissipa presque aussitôt, voila des mois, peut être même des années, que je n'avais pas revisualiser cet endroit de mon enfance, je ressentis un pincement au coeur à ce souvenir.

▬ C'est un bien beau cheval que vous avez là.. Continuai-je, souhaitant interrompre mon moment de nostalgie. Vous appartient-il ?

Je savais d'avance qu'il y avait peu de chance que ce cheval soit à Thomas. Les garçons d'écurie sont rarement propriétaires d'une telle monture et encore moins à un si jeune âge. A cette pensée, j'examinai les traits de Thomas. Il avait vraiment un physique intriguant ! Plutôt petit et fin pour un garçon d'écurie, il était vraiment difficile de lui donner un âge. J'avais toujours pensé être plutôt douée pour deviner ce qui se cachait derrière les clients du Green House, je me faisais d'ailleurs, un malin plaisir à imaginer leur vie en dehors du Bordel mais lorsque je regardais Thomas, il m'était impossible de l'imaginer en dehors de ses écuries. J'eu un léger haussement d'épaule, je me posais vraiment trop de questions.. Je devais avoir une vie vraiment ennuyante pour me passionner ainsi pour un parfait inconnu, garçon d'écurie de surcroît.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.lebonforum.com

à propos

♧ MESSAGES : 169
♧ ARGENT : 462
♧ AVATAR : Oona Chaplin
♧ CRÉDITS : Castamere Rains
♧ ÂGE : 24 ans mais prétend n'en avoir que 18
♧ HUMEUR : Tranquille
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Garçon d'écurie

♧ INVENTAIRE : 1 Remington

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Mer 22 Aoû - 15:54

Très honnêtement, Lily n’aimait guère être dérangée alors qu’elle travaillait. Bien sûr, il était rare que cela puisse arrêter qui que ce soit : après tout, elle n’était qu’un simple garçon d’écurie et nul ne se souciait vraiment de ce qu’elle voulait ou pensait. La seule chose qu’on lui demandait était de bien effectuer les tâches qui lui étaient demandées et surtout, sans faire la moindre histoire. Cela l’arrangeait bien au fond : moins on la remarquait, moins on s’intéressait à son cas, et moins son secret avait de chances d’être découvert. Voilà deux ans qu’elle le conservait et que personne ne semblait avoir deviné la vérité. Il faut dire qu’elle s’était montrée particulièrement prudente. Néanmoins, elle craignait que cela ne devienne de plus en plus difficile au niveau des années. Pour le moment, elle, ou plutôt Thomas, était encore considéré comme un gamin, tout juste sorti de l’adolescence. Elle craignait qu’avec le temps ses comportements passent pour étranges et attirent peu à peu l’attention sur elle.
Qu’on l’interrompe passait encore, en revanche, elle n’aimait pas particulièrement les visites qui pouvaient sortir de l’ordinaire. Voir une jeune femme entrer ici était pour le moins exceptionnel et elle se doutait qu’il devait y avoir une raison à cela. Elle regarda Dehlia avec la plus grande attention. Celle-ci semblait sûre d’elle, et pourtant elle eut un instant l’impression qu’elle réfléchissait à ce qu’elle allait pouvoir dire. Elle lui parla alors de son intention d’acquérir un cheval. Lily ne put s’empêcher de hausser les sourcils, l’air étonnée: peu de femmes possédaient un cheval, encore moins des prostituées, mais après tout, pourquoi pas. Sans doute affectionnait-elle particulièrement l’équitation.

« J’ignore si je suis la bonne personne, miss, mais je serais ravi de vous aider si je le peux. » Elle se demandait réellement pourquoi la jeune femme s’adressait à elle plutôt qu’à un cowboy ou un maréchal ferrant qui saurait bien mieux lui répondre. Elle jeta alors un oeil éloquent au bas de sa robe, ainsi qu’à ses chaussures qui risquaient fort de souffrir de cette excursion dans les écuries. « Peut-être qu’il vaut mieux que nous allions dehors, pour en discuter. »

Cette perspective ne l’enthousiasmait guère, mais elle n’avait pas vraiment le choix, ayant la ferme intuition que Miss James ne comptait pas abandonner aussi vite. Elle la connaissait peu, mais devinait d’instinct chez elle une certaine détermination. Puisqu’il le fallait, à choisir, elle préférait largement que cette petite conversation se fasse à l’extérieur. de plus, il était fort peu probable que l’odeur qui se dégageait de l’écurie plaise réellement à la jeune femme. Ce fut alors que celle-ci lui posa une question des plus étonnante, lui demandant si le cheval qu’elle brossait lui appartenait.

« Non, Miss, je ne possède aucun cheval. Mais je suis d’accord avec vous, il est magnifique. »

Elle avait conservé le ton le plus neutre possible pour lui répondre, mais elle était néanmoins surprise qu’elle lui ait posé la question. Comment un simple garçon d’écurie aussi jeune aurait pu avoir les moyens de posséder un cheval? Elle devait le savoir, alors pourquoi lui avoir posé la question? Elle ne le lui demanda pas, et se contenta de sortir du box, la conduisant jusqu’à l’extérieur. Elle attrapa son chapeau et le posa sur sa tête avant de sortir. A l’instant où elle eut franchi la porte des écuries, elle sortit une cigarette de sa poche et l’alluma, puis s’appuya nonchalamment sur le mur et commença à fumer.

« Pour quel usage voulez-vous acquérir un cheval miss? Les promenades, le transport, ou autre chose? » Elle la regarda, curieuse de savoir ce qu’elle allait répondre. « Que savez-vous de la manière de différencier une bonne d’une mauvaise monture? »




Dernière édition par Lily Blake le Mer 12 Sep - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dehlia James

avatar

Fondatrice ϟ Les épines de la rose.

à propos

♧ MESSAGES : 805
♧ ARGENT : 295
♧ AVATAR : Gemma Arterton
♧ CRÉDITS : Moi-même
♧ ÂGE : 24 ans, environ.
♧ HUMEUR : Indifférente.
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Tu n'aimerais pas le savoir.. Ou peut-être que si ?

♧ INVENTAIRE : Un Remington.

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Jeu 30 Aoû - 19:51

Le temps passait et j'avais l'impression que la température montait chaque seconde un peu plus. J'avais beau vivre à Saint Elmo depuis plusieurs années, j'ai toujours eu un mal de chien à supporter la chaleur étouffante de l'Ouest. C'était pour cette simple raison que j'ai toujours préféré sortir de bon matin ou en soirée, mais mon métier ne me permettait pas tellement de profiter des soirs.. Quoiqu'il en soit, je commençais à avoir vraiment chaud sous la toiture des écuries et je fus plus que ravie que Thomas nous propose de sortir.

▬ Ne vous dévalorisez pas ainsi, Thomas. Dis-je en souriant. Un homme qui ne buvait pas et ne rendait jamais visite à aucune prostituée du Green House ne pouvait être qu'un bon travailleur ! Du moins, c'est ce que j'imaginais mais je ne connaissais pas tellement le garçon d'écurie et il était fort possible qu'il cacha de terribles vices. Je ne peux qu'être d'accord avec votre proposition.. Continuai-je en suivant son regard vers mes fines chaussures déjà salies par la poussière et les copeaux de bois. Allons prendre l'air, cette chaleur va me rendre folle !

Je suivis donc Thomas à travers le petit couloir menant à l'extérieur. Le grand air me fit le plus grand bien ! Il n'y avait qu'un très léger vent mais cela suffisait à mon bonheur, je pouvais enfin respirer à mon aise. J'écartais une mèche de cheveux que la transpiration avait collée sur mon front. Il n'y avait aucun autre endroit où je pouvais me montrer aussi peu séduisante.. Thomas alluma une cigarette, il avait des doigts vraiment fins pour une personne effectuant des travaux manuels. Je n'eu pas le temps d'y réfléchir plus qu'il fallait déjà que j'improvise une nouvelle réponse.

▬ J'aimerai être libre de rendre visite à mes amies, en ville. Je faisais allusion à la ville - une vraie ville, pas un trou à rats comme Saint Elmo - à quelques kilomètres de là. Les diligences sont de plus en plus souvent attaquées alors qu'une femme seule à cheval n'aurait aucun intérêt à leurs yeux..

Certes, je pourrais être violée ou pire, massacrée mais j'étais armée et je n'hésiterai pas à m'en servir. Je l'avais déjà fait une fois auparavant, l'expérience ne m'avait pas laissé sans quelques séquelles psychologiques mais j'étais prête à tuer de nouveau si ma vie était en jeu.

▬ Je dois dire qu'à part l'apparence physique, je suis bien incapable de différencier un cheval en bonne ou mauvaise santé. J'accompagnai cette réponse d'un sourire contrit. Impossible de mentir sur ce sujet, je ne pouvais que m'enfoncer alors autant me montrer franche et directe, pour cette fois-ci en tout cas. Aussi, il me faudra sans doute discuter avec Miss Philips d'une éventuelle pension.. Comme vous pouvez le deviner, je ne possède pas de terres, je devrai donc laisser ma monture ici-même.

La conversation prenait une telle tournure que j'allais vraiment finir par l'acheter ce fichu cheval ! Je n'avais rien contre ces bêtes là, au contraire, j'avais monté un adorable cheval pendant des semaines avant qu'il ne meure de soif mais je n'avais pas franchement prévu un tel achat dans mon budget. Mes économies allaient y passer et je risquais sérieusement de le regretter. Je devrai sans doute, tôt ou tard, gagner du temps et reporter l'achat mais si je faisais cela, je ne verrai plus Thomas (pas que je fus très attaché à ce personnage mais il m'intriguait et je n'avais - pour être complètement honnête - que ça à faire de mes journées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.lebonforum.com

à propos

♧ MESSAGES : 169
♧ ARGENT : 462
♧ AVATAR : Oona Chaplin
♧ CRÉDITS : Castamere Rains
♧ ÂGE : 24 ans mais prétend n'en avoir que 18
♧ HUMEUR : Tranquille
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Garçon d'écurie

♧ INVENTAIRE : 1 Remington

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Jeu 6 Sep - 16:07

Elle avait vu juste : Dehlia lui confia bientôt de manière directe que la chaleur l’insupportait, ce qui se comprenait très bien. Lily avait elle-même eu du mal à s’y habituer au début, mais avec le temps, elle s’y était faite, au point qu’elle ne s’en apercevait plus à présent, se contentant de sortir pour quelques minutes quand celle-ci devenait vraiment trop insupportable. Elle l’accompagna donc à l’extérieur, lieu qui serait sans doute plus favorable à leur conversation. Elle devait bien l’admettre, la venue de la jeune femme l’intriguait. Elle n’aurait pas imaginé qu’une prostituée puisse accumuler suffisamment d’argent pour acquérir une monture, et surtout pour l’entretenir, ou même qu’elle utiliserait cet argent pour cela si elle le possédait vraiment. Mais après tout, ce n’était certainement pas ses affaires. Elle se contenterait d’informer la jeune femme du mieux qu’elle le pouvait, le reste ne dépendrait pas d’elle. L’air frais lui fit également beaucoup de bien, et elle en pouvait en profiter pour fumer un peu. Elle se rappelait, non sans un certain amusement, l’époque où elle trouvait cette habitude détestable et écoeurante chez les hommes de son entourage. Aujourd’hui, elle y avait prit goût et n’aurait sans doute plus pu s’en passer.

L’explication de Dehlia lui paraissait un peu étrange. Certes, il était possible qu’elle veuille effectivement se rendre en ville, et il était clair qu’une femme seule avait moins d’attrait pour d’éventuels brigands qu’une diligence, mais ce n’était pas pour cela que c’était une bonne idée.

« Ne pensez pas que je veuille me mêler de vos affaires miss, mais je ne suis pas certain que ce soit très prudent. Enfin, ce que j’en dis... »

Elle haussa les épaules nonchalamment et continua à fumer d’un air dégagé. Elle savait parfaitement qu’elle ne pourrait pas l’empêcher de faire ce qu’elle désirait si elle l’avait réellement décidé. Le fait est qu’en tant que femme, elle était assez vulnérable, d’autant plus que c’était réellement une belle fille.

« Puisque vous y tenez... Pour commencer, vous devez bien observer la robe du cheval. Si le poil n’est pas lisse et brillant, ça peut être le signe d’une maladie. Il faut vérifier la peau aussi : elle doit être suffisamment élastique. Le mieux est de la pincer pour être sûr. Regardez aussi l’intérieur des yeux et de la bouche qui doivent être rosés. » Elle s’arrêta un instant, réfléchissant à ce qu’elle pouvait lui conseiller d’autre. Etant fille de fermier, c’était un sujet qu’elle connaissait depuis sa plus tendre enfance. « Les pattes aussi, n’oubliez pas de les vérifier. Demandez au propriétaire de le faire marcher pour vérifier qu’il ne boite pas. Regardez l’état des sabots aussi, et bien sûr, examinez-le pour être sûre qu’il n’a ni coupure, ni blessure. » Elle réfléchit encore un peu, mais il lui sembla avoir dit l’essentiel. Elle se tourna de nouveau vers la jeune femme. « Je sais que ça peu sembler faire beaucoup, mais il vaut mieux être prudent. »

Elle espérait que Dehlia retiendrait tout ce qu’elle lui avait dit, après tout, il était très courant qu’un vendeur profite de la méconnaissance de son acheteur pour l’arnaquer. Cependant, plus elle y réfléchissait, plus elle trouvait étrange que la jeune femme se soit adressée à elle. Même si en principe, elle ne posait jamais de question, sa curiosité devint trop forte.

« Si je peux me permettre, pourquoi ne pas être allée voir Miss Philips directement? »

Son regard se fit plus inquisiteur, plus perçant, comme pour essayer d’extraire directement la vérité de la tête de la belle brune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dehlia James

avatar

Fondatrice ϟ Les épines de la rose.

à propos

♧ MESSAGES : 805
♧ ARGENT : 295
♧ AVATAR : Gemma Arterton
♧ CRÉDITS : Moi-même
♧ ÂGE : 24 ans, environ.
♧ HUMEUR : Indifférente.
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Tu n'aimerais pas le savoir.. Ou peut-être que si ?

♧ INVENTAIRE : Un Remington.

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Dim 16 Sep - 11:47

A la première phrase de Bennett, je ne pus m'empêcher de sourire de nouveau. Le garçon d'écurie avait entièrement raison mais que pouvais-je dire ? Que j'étais venue ici même par simple curiosité ? Que je voulais en apprendre un peu plus sur le mystérieux jeune homme qu'il était ? Impossible de révéler mes réelles intentions, je n'étais même pas certaine de les connaître moi même.

▬ Vous avez bien raison. Malheureusement, je suis condamnée à vivre une vie de célibataire et je n'ai franchement pas les moyens d'engager une quelconque protection. Alors, soit je reste enfermée dans mon appartement, soit j'achète une monture plus rapide que celles des bandits qui errent dans les montagnes..

Je réprimais un frisson à la pensée des ses cruels hommes qui vivaient cacher dans les rochers. J'eu aussi le souvenir de ma rencontre avec Benjamin Waldon et Grace Earp. Je n'avais aucune idée d'où ils vivaient mais les rumeurs disaient bien que les Waldon avait élu domicile dans la nature sauvage entourant Saint Elmo. Si je venais à quitter la ville, je préférais tomber sur eux que sur des détrousseurs. Je tenais à mes cheveux et à la peau de mon crâne, je n'avais aucune envie de me voir scalper si tant est que je sois encore en vie.

Le garçon enchaîna avec quelques conseils. Je ne l'interrompis pas, prenant mentalement note de tout ce qu'il me disait. J'hochais parfois la tête en signe d'acquiescement. Il s'y connaissait étonnement bien, peut être était-il garçon d'écurie depuis plus longtemps que je ne le pensais ? Je n'étais pas certaine d'avoir retenu chacun de ses conseils mais j'avais compris l'essentiel. J'étais si bonne élève que je commençais vraiment à me demander si j'allais acquérir ce cheval. Non, pas question ! J'avais bien d'autre chose en tête avec l'argent que j'arrivais à amasser et une pension serait une vraie erreur de calcul. Quand Thomas eut fini, il me posa une question qui me déstabilisa, un peu.

▬ Merci pour ces bons conseils Thomas ! A sa question, j'eu un sourire contrit. Miss Philips est une femme très occupée.. Je sentais le regard du garçon d'écurie me fixait avec intérêt. Bon Dieu ! J'avais l'impression d'être prise à mon propre jeu !D'où venez-vous Monsieur Bennett ? Lui demandai-je contre toute attente. Cela fait maintenant quelque temps que vous travaillez ici et je sais si peu de choses sur vous !

Je lui souris, espérant que mon visage amical l'aiderait à se confier. Les prostituées savaient toujours beaucoup de choses sur leurs clients mais aussi, sur le reste des habitants de la ville. Les rumeurs allaient bon train au Green House et je savais que Bennett travaillait à l'écurie depuis plusieurs mois, peut être même quelques années. Comment était-il possible que je ne le croise jamais au saloon, au Green House ou n'importe quel endroit typiquement masculin ? C'était peut être un garçon avec une certaine morale mais même les meilleurs hommes buvaient quelques verres au Red Dog Saloon..

▬ Je ne voulais pas me montrer impolie.. Un peu, quand même. Vous semblez tellement.. Solitaire.

J'ai haussé les épaules comme pour m'excuser. Je ne voulais pas révéler à quel point je me faisais un devoir d'en apprendre plus à son sujet mais j'étais bien obligée de lui montrer que je m'intéressais à lui pour qu'il m'en dise plus.. N'était-ce pas ainsi qu'un homme s'ouvrait à une femme ? Feindre l'intérêt avait toujours marché avec les cowboy qui fréquentaient le bordel mais en l’occurrence, je n'avais aucun besoin de feindre quoique ce soit, je m'intéressais réellement aux réponses que Thomas pourrait m'apporter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.lebonforum.com

à propos

♧ MESSAGES : 169
♧ ARGENT : 462
♧ AVATAR : Oona Chaplin
♧ CRÉDITS : Castamere Rains
♧ ÂGE : 24 ans mais prétend n'en avoir que 18
♧ HUMEUR : Tranquille
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Garçon d'écurie

♧ INVENTAIRE : 1 Remington

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Dim 23 Sep - 16:35

Lily commençait à éprouver un certain intérêt à l’égard de Dehlia, ce qui était plutôt rare. D’ordinaire, elle savait se faire la plus discrète possible et n’adressait guère la parole aux autres, sauf pour répondre à d’éventuelles questions. Se permettre de donner des conseils n’était pas dans ses habitudes. Pourtant, sans le vouloir, elle se sentait quelque peu concernée par le sort de la jeune femme, sans doute parce qu’elle aurait parfaitement pu partager le même, si les circonstances avaient été différentes, si elle n’avait pas eu l’idée de se faire passer pour un homme. Même si elle continuait à penser que parcourir les montagnes à cheval était loin d’être une bonne idée pour une femme seule, elle n’insista pas. Après tout, ça ne la concernait pas et elle n’avait aucun droit de lui donner son avis sur ses agissements. Elle se contenta de hausser les épaules. « C’est vous qui voyez, miss. »

Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était la conseiller au mieux afin qu’elle ne soit pas embobinée par un éleveur peu scrupuleux. Ses connaissances, elle les avait acquises en grandissant dans la ferme de son père, mais surtout durant les deux années où elle avait travaillé ici. Elle espérait l’avoir aidée, même si elle ne parvenait toujours pas à comprendre pourquoi une prostituée utilisait son argent dans cet achat réellement ruineux. Se rendait-elle compte que le prix du cheval seul ne serait rien en comparaison de ce qu’il lui faudrait débourser pour l’entretenir? Et c’était sans compter ce qu’il faudrait dépenser si la bête tombait malade ou se blessait. Cela lui paraissait cher payer pour rendre quelques visites à une amie. Elle était certaine que Miss Philips le lui aurait dit. D’ailleurs, lorsque Lily lui parla d’elle, elle sentit que Dehlia semblait presque incertaine, mal assurée. Elle haussa un sourcil, pas le moins du monde convaincue par son explication.

« Je ne veux pas me mêler de vos affaires miss, mais je vous conseille de réfléchir avant d’acheter un cheval. L’entretenir risque de coûter bien plus cher que vous l’imaginez... » Elle se sentait presque gênée. Elle détestait interférer dans la vie des autres. Après tout, ce qu’elle faisait de son argent ne la regardait pas. Néanmoins, elle se serait sentie coupable si elle ne l’avait pas mise en garde.

C’est alors que la visiteuse sembla de nouveau s’intéresser à elle, ce qui n’était pas pour lui plaire. Elle répondait aux questions et n’avait rien contre, mais elle était plus réticente lorsque celles-ci touchaient à sa vie personnelle. Néanmoins, ne pas répondre à une question si simple aurait paru impoli, voire suspect. « Je viens du Wyoming. » Elle avait raison, elle ne savait rien de lui, tout simplement parce qu’elle en disait le moins possible. Elle lui lança un regard perçant, montrant clairement qu’elle n’avait aucune envie de lui parler d’elle. « Il se trouve que je n’aime pas parler du passé. De plus je doute que ça puisse vous intéresser. »

Elle n’avait pas l’air hostile, loin de là, et d’une certaine façon, Lily appréciait sa présence. Elle aurait simplement voulu qu’elle ne se montre pas si curieuse à son égard. Elle commençait réellement à croire que Dehlia s’intéressait plus à elle, ou plutôt à Thomas, qu’aux conseils qu’elle était capable de lui donner. Sa discrétion avait apparemment eu l’effet inverse de ce qu’elle avait désiré : au lieu de passer inaperçue, elle attisait visiblement l’intérêt de la jeune femme. « C’est seulement quelque chose qui m’apaise. Je ne refuse pas la compagnie pour autant. » Elle tentait de faire de son mieux pour satisfaire sa curiosité sans trop en dire, mais elle sentait que ce n’était pas forcément très efficace.

Elle laissa tomber le mégot de sa cigarette au sol, qu’elle écrasa sous sa semelle, avant de se tourner de nouveau vers la jolie brune. « Avez-vous d’autres questions, miss? Au sujet du cheval. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dehlia James

avatar

Fondatrice ϟ Les épines de la rose.

à propos

♧ MESSAGES : 805
♧ ARGENT : 295
♧ AVATAR : Gemma Arterton
♧ CRÉDITS : Moi-même
♧ ÂGE : 24 ans, environ.
♧ HUMEUR : Indifférente.
♧ STATUT : Célibataire
♧ EMPLOI : Tu n'aimerais pas le savoir.. Ou peut-être que si ?

♧ INVENTAIRE : Un Remington.

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   Sam 29 Sep - 17:53

Je commençais vraiment à me demander si j'arriverai à découvrir un quelconque détail sur la vie de Thomas. Il ne semblait pas particulièrement partant pour m'en dire plus et j'étais en mauvaise posture pour pouvoir le questionner. Après tout, je n'étais ni sous le ordre du Shérif, ni un riche éleveur à la recherche de montures. Lorsque Bennett pris la parole pour m'avertir des dangers financiers d'un tel investissement, je sentis mes épaules s'affaisser, mon sourire se fit moins convaincant. Thomas avait touché le point sensible, il était clair que je n'avais aucune envie de mettre mes économies dans un cheval, peu importe son pedigree. Inutile de m'enfoncer plus longtemps, je savais qu'il valait mieux s'arrêter là plutôt que franchir la limite que je m'étais fixée.

▬ Vous avez raison Thomas. Dis-je après un instant de réflexion. Je crois m'être laissée emporté par ce rêve d'enfant.. Je regretterai sans doute de prendre une telle décision aussi vite.

Bon d'accord, je ne fermais pas complètement les portes. Il fallait bien que je puisse revenir à l'écurie sans éveiller les soupçons, je commençais déjà à penser aux mensonges que je devrais inventer pour rencontrer Thomas. Inutile d'imaginer le retrouver dans un autre lieu, je ne savais absolument pas où il pouvait passer son temps libre et je ne me voyais pas le lui demander. C'était étrange de devoir prendre des pincettes avec un homme, cela ne m'était pas arrivé depuis.. Cela ne m'était jamais arrivé, à vrai dire ! Je n'avais jamais dû faire preuve d'autant de finesse pour approcher un homme de Saint Elmo. C'était un défi qui me plaisait assez.

Alors que je n'y croyais plus, Thomas finit par me donner un infime détail de son passé. Aussitôt, il me fit comprendre que le sujet était clos. Je n'étais peut être pas très intelligente ou cultivée mais je savais quand il valait mieux laisser tomber. Je préférai rester sur ma faim plutôt que de le froisser au risque de ne plus pouvoir lui soutirer d'autres informations. J'avais l'impression d'être une espionne au service du Gouvernement. Il faisait preuve d'une grande politesse pour un homme, j'étais peut être une femme mais mon rang n'était pas beaucoup plus élevé que le sien et je le remerciai intérieurement de ne pas me renvoyer à coup de balais. Je ne dis rien de plus, je m'étais déjà excusée avec de bien piètres excuses mais cela étant fait, mieux valait pour moi que je n'ouvre plus la bouche.

▬ Non, je crois que ce sera tout. Vous m'avez été d'une grande aide et je vous en remercie ! Il va me falloir réfléchir plus sérieusement au budget que je pourrais accorder au cheval. Je tournai autour du pot, ma visite devait s'arrêter là. Je vais rentrer maintenant, encore merci pour votre aide Monsieur Bennett ! Dis-je en tournant les talons. Je lui fis un dernier signe de la main. Au plaisir de vous revoir ! J'ai hésité quelques secondes à ajouter un Vous savez où me trouver ! mais craignant que cela ne soit de mauvais goût, je me suis abstenue.

Citation :
FIN DU RP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.lebonforum.com
Contenu sponsorisé





à propos


MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La curiosité est un vilain défaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Elmo, votre RPG à l'époque du Far West. ::  :: L'entrée de la ville :: l'écurie-